Actualité

NOUVEAU : Confluences
Centre médico-psychologique à Jambes
Une question? Besoin d'aide? Une impasse?
Appelez le 081 721 222
La sophrologie dynamique
Séance d'information le mardi 12 septembre de 18h à 20h
Module Profamille : séance d'information
Le jeudi 28 septembre à 17h

Revue de presse

Toute l'actualité? cliquez-ici

"Namur: mieux écouter les souffrants de l'intime"

L'Avenir, 24 février 2017

"Beau Vallon: des nouveaux services"

La Libre Belgique et la DH, 18 février 2017

"Un label canadien pour le Beau Vallon"

L'Avenir, 7 mai 2016

"Du théâtre en guise de médicaments!"

Canal C, janvier 2016

"L'hôpital psychiatrique : loin des clichés"

Femme d'aujourd'hui, mars 2015

"Innover en matière de santé mentale : appel à projets"
L'Avenir - décembre 2014

Programme des conférences et matinées scientifiques 2014

"Beau Vallon : 100 ans qu'elles ont posé leurs valises"
L'Avenir - 10 avril 2014

Migration réussie vers Oazis...
Healthcare executive - Janvier 2014

Deux nouveaux bâtiments à l'Hôpital Psychiatrique du Beau Vallon
Journal d'entreprise WUST - Juin 2013

Une question? Besoin d'aide? Une impasse? 

Contactez la CAnOPée  au 081/721 222

 

La CAnOPée, ou cellule d’accueil et d’orientation psychiatrique, est un service téléphonique dont la fonction est de prendre en charge les demandes formulées au Beau Vallon par des usagers, leur entourage ou des professionnels de la santé mentale et les acteurs du champs social.

La cellule est constituée d’infirmiers de la Clinique du Parc, agissant sous la supervision d’un psychiatre.

La première mission de la cellule est d’accueillir la demande de l’appelant. Il s’agit à la fois de l’entendre et de l’analyser afin d’y répondre de manière adéquate. Il faut déterminer le besoin réel en effectuant, rapidement, une analyse de la situation médicopsychosociale du bénéficiaire.

Sa seconde mission est l’orientation vers le bon service, de consultation ou d’hospitalisation, en interne comme en externe.

Centre médico-psychologique « Confluences »

La clinique du Burn out et des souffrances liées au travail

Face aux problématiques liées au travail, nous souhaitons apporter une réponse la plus adaptée possible tant sur le plan médical, psychique que physique. Pour ce faire, nous proposons un accompagnement individualisé qui s’appuie tant sur le psychiatre et des thérapeutes sensibilisés et formés à cette problématique, que sur des sophrologues et job coach qui viendraient compléter l’offre de soins à travers une attention davantage axée sur le corps et ses éventuelles manifestations psychosomatiques, ainsi que sur l’accompagnement plus pragmatique du retour au travail.

La clinique des troubles anxieux et du traumatisme

L’offre de prise en charge que nous proposons repose sur une approche pluridisciplinaire qui s’appuie sur différents champs de compétences et d’actions en vue de proposer un accompagnement adapté. Celui-ci se décline tant sur le plan individuel qu’à travers des groupes thérapeutiques autour de la gestion des émotions et de l’affirmation de soi. Autrement dit face à une problématique anxieuse, nous offrons une prise en charge pouvant être axée autour des dimensions médicale, psychothérapeutique, et corporelle en vue de vous aider au mieux à retrouver un équilibre psychique. L’équipe se compose ainsi d’un psychiatre, de psychologues d’approches thérapeutiques diverses, de kinésithérapeutes et de sophrologues.

La clinique des dépendances comportementales (dépendance liée au jeu, à l’utilisation d’internet)

Face à cette addiction, « Confluences » vous propose une prise en charge tant individuelle que collective auprès d’une équipe pluridisciplinaire comprenant un psychiatre, des psychologues spécialisés dans ce type de dépendances et des sophrologues, ainsi qu’une aide destinée aux proches des personnes dépendantes.

La clinique du couple et de la famille, y compris les questions autour de la parentalité

Cette clinique propose une prise en charge pluridisciplinaire destinée aux couples et aux familles qui, pour une raison ou l’autre, sont confrontés à des difficultés individuelles et/ou relationnelles. Afin de les aider à redonner du sens à leurs relations, à mieux appréhender leurs décisions futures les concernant, le centre « Confluences » propose, au travers d’une prise en charge adaptée à leur histoire, leurs attentes, leurs difficultés, de les accompagner, sans jugement et en toute confidentialité, dans ce cheminement. Des thérapeutes conjugaux, familiaux, mais également une sexologue ainsi qu’une sophrologue constituent ainsi l’équipe mise à disposition.

La clinique de la souffrance psychique

Par cette clinique, nous tenons à laisser une porte ouverte à toute personne présentant une souffrance, un questionnement, une difficulté et qui souhaiterait bénéficier d’un soutien et d’une prise en charge cohérente et adaptée dans un centre transdisciplinaire.

La pharmacie a pour objectifs de répondre aux normes d'agrément des hôpitaux. Ses tâches consistent en des activités diverses :

  • gestion et distribution des médicaments ;
  • des préparations magistrales ;
  • des dispositifs médicaux stériles ;
  • des pansements ;
  • des produits courants ;
  • des produits diététiques enregistrés ;
  • des produits en expérimentation clinique.

En résumé, la pharmacie cherche à promouvoir une utilisation efficace, sûre et économique du médicament au sens large du terme et à sans cesse s'améliorer en matière de qualité. 

Le service de Réhabilitation

 

Infirmier en chef : Alain TYSSAEN

Infimière en chef adjointe : Marie-Paule BOURGUIGNON

Médecins psychiatres : Docteur Marc FERAUGE

081/721.255

 

La prise en charge par une équipe pluridisciplinaire a pour objet la réadaptation des patientes à une vie affective, sociale, familiale et professionnelle en favorisant des comportements plus adaptés.

La psychothérapie est principalement d’inspiration cognitivo-comportementale.

Le service comporte 4 groupes ou unités de vie :

  • Le groupe Assuétudes (Kairos) fonctionne sur le mode d'une communauté thérapeutique pour le traitement des toxicomanies et assuétudes.
  • Les trois autres groupes travaillent avec des patientes présentant des troubles psychotiques s'accompagnant de difficultés de socialisation.

 

Le département des services techniques

 

Le service technique

Directeur du département technique et logistique :  Jean-Pierre DEREMINCE

081/721.161

Gestionnaire technique: Philippe BOUDART

081/721454

 

Ce service se compose d'une vingtaine de personnes.

Ces missions sont les suivantes :

    • Assurer la maintenance technique des bâtiments dans toutes les disciplines de la construction (électricité, téléphone, réseau PC, sanitaires, chauffage, menuiserie, plomberie, jardinage, mécanique, vitrage, peinture, décoration, …).
    • Assurer également une garde technique 24 heures/24 pour remédier à toute défaillance technique.
    • Réaliser des travaux de rénovation importants à l'intérieur des différents services.
    • Préparer les salles de réunions pour des colloques, des informations.

 

Service buanderie

Le nettoyage du linge est externalisé auprès d’une buanderie industrielle. Tous les jours, le linge propre est livré à un point central à l’Hôpital et le linge sale est repris pour être déposé à la buanderie extérieure.

Une équipe de 4 personnes s’occupe en permanence de réapprovisionner les services en linge plat (draps, essuies, …) ainsi que de redistribution du linge des patients dans leur service.

 

Service approvisionnement

Responsable du service approvisionnement : Jean-Luc LAMBOTTE 

081/72 11 31

Employé au service approvisionnement : Samuel HALLOY

081/72 11 54

 

Procure

Responsable du service procure : Evelyne REMY

081/72 11 29

 

Service entretien

Responsable du service entretien : Olivier ELVIRA - SUAREZ

081/72 13 91

Brigadière du service entretien : Chantal MARTIN

081/72 13 90

Les services hôteliers

 

La cuisine centrale

Chef du service cuisine: Marco DE CARLI

081/721.175 

La cuisine emploie une quinzaine de personnes :

  • un chef de service
  • des cuisiniers
  • des aides
  • un boulanger
  • un pâtissier
  • des chauffeurs

Les missions du service se répartissent de la façon suivante :

  • La préparation des repas pour les services de soins et le self-service (550 à 675 repas par jour en fonction de la fréquentation du self-service).
  • La préparation et la cuisson du pain et des pâtisseries.
  • La distribution des repas dans les services.
  • Le suivi diététique des patients.
  • La  préparation de repas lors de réception.

La nouvelle cuisine du Beau Vallon a été inaugurée en 2006.
La préparation des repas se fait maintenant en liaison froide (repas, préparés, refroidis et stockés puis réchauffés) conformément aux réglementations relatives aux cuisines de collectivité.

 

Une diététicienne assure le suivi des patients.

 

Le self-service

Responsable self-service: Diane Maeck

081/721.126

  • L'équipe du self-service se compose de 7 personnes.
  • Le restaurant est ouvert 7 jours sur 7 (du lundi au vendredi : de 11h30 à 18h00, samedi et dimanche de 14 h à 17 h)
  • Les repas de midi sont servis de 11h30 à 13h00.
  • En dehors des périodes de vacances scolaires, 100 à 150 repas en moyenne y sont servis chaque jour.
  • On y trouve également un large assortiment d'en-cas salés et sucrés ainsi que des boissons chaudes et froides.

Pléiade

Équipe mobile de soins psychiatriques dans la communauté

Avenue du Cardinal Mercier, 69
5000 Namur

081/40 88 90

Equipe du travail de la crise (2A)
Equipe de soins continus (2B)

Responsable : Julie REGIMONT

 

Maisons de soins psychiatrique

 

Coordinatrice MSP : Mireille LORENT

Psychiatre : Docteur François DE GREGORIO

Assistante sociale : Cynthia CANTARERO 

081/721.195 (Jasmins)  ou  081/721. 185 (Tamaris)

 

Une Maison de Soins Psychiatriques se définit comme un lieu de vie communautaire pour des personnes atteintes d'une pathologie psychiatrique bien stabilisée, dont l'état ne justifie plus une hospitalisation mais requiert encore un accompagnement spécialisé leur permettant de recouvrer leur autonomie et si possible de se réinsérer dans la société.

L’autonomie en MSP sera encouragée par la mise en place d’activités thérapeutiques ( lessive, repassage, cuisine, couture, voyages, spectacles, visites culturelles, sport et animations diverses, …)  ainsi que la prise en charge pluridisciplinaire (ergothérapie, kinésithérapie, psychothérapie, etc.) .

La durée du séjour, en chambre individuelle ou à deux lits est variable.

Sur notre site, deux MSP différentes existent (les Jasmins et les Tamaris). Les deux maisons travaillent en synergie, sans distinction de fonctionnement, avec des activités communes.

Les initiatives d'habitations protégées (ASBL l'Espoir)

Siège social :
Route de Gembloux, 179
5002 SAINT-SERVAIS

 

Coordinateur : Eric FAVEAUX

Médecin psychiatre titulaire : Docteur Benoit DELATTE

081/58.81.43

 

On entend par initiatives d’habitations protégées l’hébergement et l’accompagnement de personne qui ne nécessitent pas un traitement en continu en hôpital mais qui, pour des raisons psychiatriques doivent être aidés dans leur milieu de vie et de logement avec pour objectif d'améliorer ou de rendre possible une réinsertion sociale.

Les IHP proposent :

  • un hébergement et un accompagnement en système communautaire où les maisons accueillent entre 2 et 5 personnes maximum;
  • un hébergement et un accompagnement en studio individuel;
  • un accompagnement au domicile de la personne.

Les IHP s'adressent :

  • A toute personne majeure présentant une pathologie psychiatrique stabilisée et rencontrant des difficultés d'insertion et/ou de réinsertion sociale.

Les objectifs :

1.       Assistance dans les activités de la vie quotidienne : aide à la gestion financière, aux activités de la vie journalière, aux démarches administratives, …

2.       Aide à la gestion du temps libre par la participation aux activités au Club Psychosocial la Charabiole et aux activités extérieures.

Le comment :

  1. Assistance dans les activités de la vie quotidienne : gestion financière, ménage, démarches administratives, …
  2. Gestion du temps libre par la participation aux activités du centre de jour et/ou à des activités extérieures.

Le Club psychosocial "la Charabiole"

  • Ce projet a été initié à partir des I.H.P. L'Espoir.
  • Le Club est ouvert à toute personne intéressée, c'est-à-dire tant aux résident(e)s des I.H.P. et aux personnes suivies à domicile qu'aux personnes extérieures présentant une problématique psychiatrique stabilisée.
  • Les activités sont animées par l'équipe pluridisciplinaire des I.H.P..
  • Les activités sont éducatives, psycho-éducatives, sportives, de loisirs, musicales, artistiques, culturelles, ...

Site Internet: http://www.ihp-espoir.be/

 

Le service de Psychogériatrie

CeRPPA  A

Infirmier en Chef : RAPPE Marcel

Médecins psychiatres titulaires: Docteur DE GREGORIO

                                                            Docteur LAMBOT

081/721 231

CeRPPA  B

Infirmier en Chef : Jean-Marie WARZEE

Médecin psychiatre titulaire: Docteur DE GREGORIO

 

081/721 241

 

Vous n’êtes pas sans savoir que les soins de santé en général et en santé mentale en particulier sont actuellement sujets à de profondes réformes.

les services actuels de neurologie A et B vont subir de profonds changements dans leur organisation notamment médicale (médecin psychiatre et non plus neurologue) et dans le type de pathologies prises en charge pour devenir des services de Psychiatrie de la Personne Agée, selon le modèle souhaité par le législateur pour les indices Sp psychogériatrie (Soins Spécialisés).

A partir de ce mois de février 2016, les services ne sont plus en mesure d’effectuer une mise au  point diagnostique neurologique.

Les nouveaux services Sp Psychogériatrie accueillent des personnes de 60 ans et plus ayant des symptômes nécessitant une prise en charge  psychiatrique.

Ces symptômes peuvent être causés par une maladie psychiatrique, un trouble de la personnalité, une démence, etc.

L’ objectif de l’hospitalisation est  l’établissement d’un diagnostic et l’amélioration de ces symptômes via une prise en charge pluridisciplinaire (médicale, psychologique , neuropsychologique, sociale, ergothérapie, kinésithérapie, travail des AVJ, etc.)

La durée de l’hospitalisation est variable mais en aucun cas illimitée.

Maladie de Huntington

Prise en charge spécifique des patients Huntington

SEUL On s’épuise ENSEMBLE On va plus loin


La maladie de Huntington est une maladie neurodégénéra-tive, génétique, à transmission autosomique dominante

Trois groupes de symptômes

  1. Des troubles moteurs avec principalement des mouve-ments dits choréiques (mouvements rapides et brusques, irréguliers et arythmiques, anarchiques et dénués de finalités)
  2. Des troubles psycho-comportementaux tels que la dépression, l’anxiété, l’apathie mais aussi l’irrita-bilité et parfois de l’agressivité.
  3. Des troubles cognitifs divers

Chaque individu développera la maladie de façon différente

On peut observer 3 stades :

  1. Stade débutant : le patient conserve son activité pro-fessionnelle et accomplit les activités de la vie quotidienne sans aide extérieure mais souffre de difficultés relationnelles (liées à la maladie)
  2. Stade intermédiaire : la personne est incapable de travailler et nécessite une assistance pour les activités de la vie quotidienne soit des proches, soit de services de soins à domicile.
  3. Stade avancé : le patient a besoin d’une aide perma-nente et nécessite une prise en charge globale possible à domicile ou en institution de soins.

Convention Huntington

La convention Huntington consiste en une prise en charge, dans le cadre d’une collaboration entre les deux hôpitaux, des maison de repos, divers établissements la ligue Huntington, les aidants et les professionnels.
Elle s’adresse à des patients souffrant de la maladie de Huntington à un stade avancé.

Dans les trois conventions, une équipe de liaison propose

  • Un soutien aux familles par une information adéquate sur la maladie, son évolution et ses conséquences.
  • Un encadrement adapté en fonction des besoins du patient
  • Une formation et un soutien du personnel
  • Un recours à des avis spécialisés Une fonction palliative
  • Un suivi médical Une collaboration entre la Ligue Huntington Francophone Belge asbl et les deux hôpitaux conventionnés

Trois conventions

Convention de base

  • Collaboration étroite entre les structures d’hébergement spécialisées (voir liste ci-dessous) et les deux hôpitaux conventionnés
  • Coaching, formation du personnel
  • Liaison médicale Aides financières

Convention complémentaire

  • Collaboration entre les structures d’hébergement (autre que la convention de base) et le service hospitalier
  • Coaching, formation
  • Recours à des avis spécialisés

Convention domicile

  • Collaboration avec la ligue Huntington
  • Formation et soutien des professionnels
  • Soutien des aidants proches
  • Organisation de réunion de concertations
  • Orientation et aide dans les démarches en collaboration avec la ligue

Hôpital Psychiatrique du Beau Vallon
Service CeRPPA B
205 rue de Bricgniot
5002 St Servais (Namur)
081/72.11.11 Fax : 081/721.120

Dr Lamia Guettat, neurologue
Tel : 081/721.329
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Equipe de liaison
081/721.248
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'hôpital de jour  "Le Tisserin"

 

Infirmière en chef : Maryse MAHAUX

Médecin psychiatre titulaire :Docteur Catherine COLINET

081/721.444

 

L'objectif thérapeutique de l'hôpital de jour "Le Tisserin" est la réadaptation et la réinsertion sociale de la patiente.

Un programme d'activités personnalisé est déterminé lors de l'entretien d'admission.
Les soins sont essentiellement réalisés en groupe : activités d'ergothérapie et animations culturelles, kinésithérapie, sociothérapie, …
Des temps libres et de repos sont aussi prévus.

Le Tisserin favorise les lieux de rencontre et de parole afin de créer un climat thérapeutique porteur de changement.

Une équipe pluridisciplinaire se partage la responsabilité thérapeutique.

Le Tisserin peut être préventif ou succéder à une hospitalisation complète.  Il accueille des patientes venant de l'Hôpital Psychiatrique du Beau Vallon, d'autres hôpitaux, de centres de santé mentale ou adressées par des médecins extérieurs.

 

Un ensemble de nouvelles prises en charge pédopsychiatrique mixtes complète maintenant l’offre de soins. Cet ensemble se compose de l’Hôpital de Jour de Pédopsychiatrie Psysalide accueillera des jeunes âgés de 6 à 18 ans, d’une unité 16-23 dédié aux adolescents et jeunes adultes de 16 à 23 ans et des consultations de bilan pédopsychiatrique.

 

Psysalide

Infimier en chef : Christine Ghierche

Médecin psychiatre : Docteur Safia AIT OUSSAID et Docteur Claire VAN DAELE

A l’hôpital de jour pédospychiatrique Psysalide, une équipe pluridisciplinaire spécialisée propose un accompagnement individualisé. L’hôpital de jour est ouverte toute l’année, y compris pendant les vacances scolaires et les mercredis après-midi. L’école L’Escale prend en charge les activités scolaires sur le site même de l’hôpital de Jour Psysalide.

Les services longs séjours : Lilas et Bleuets

 

Infimier en chef : Patrick BRODKOM

Infimier en chef adjoint : Cédric TONDU

Médecin psychiatre titulaire : Docteur Thomas BITAR

081/721.225

 

Ces services accueillent des patientes atteintes de pathologies mentales graves diversifiées et non stabilisées, venant des services d’entrée et ayant connu des échecs de réinsertion extérieure.

La prise en charge par des équipes pluridisciplinaires associe les traitements médicamenteux, psychothérapeutiques et sociothérapeutiques.  A cela s’ajoutent des activités culturelles, de loisirs, d’animation, de sport, d’excursion.

L’objectif des soins est triple : stabiliser la maladie, assurer une vie ainsi que des soins de qualités et construire un projet de vie visant l’autonomie et la réinsertion sociale du patient.

Plus d'articles...

Localisation

Coordonnées

Accueil général

Rue de Bricgniot, 205
5002 Saint-Servais
Belgique

tel: +32(0)81 72 11 11