Centre médico-psychologique « Confluences »

La clinique du Burn out et des souffrances liées au travail

Face aux problématiques liées au travail, nous souhaitons apporter une réponse la plus adaptée possible tant sur le plan médical, psychique que physique. Pour ce faire, nous proposons un accompagnement individualisé qui s’appuie tant sur le psychiatre et des thérapeutes sensibilisés et formés à cette problématique, que sur des sophrologues et job coach qui viendraient compléter l’offre de soins à travers une attention davantage axée sur le corps et ses éventuelles manifestations psychosomatiques, ainsi que sur l’accompagnement plus pragmatique du retour au travail.

La clinique des troubles anxieux et du traumatisme

L’offre de prise en charge que nous proposons repose sur une approche pluridisciplinaire qui s’appuie sur différents champs de compétences et d’actions en vue de proposer un accompagnement adapté. Celui-ci se décline tant sur le plan individuel qu’à travers des groupes thérapeutiques autour de la gestion des émotions et de l’affirmation de soi. Autrement dit face à une problématique anxieuse, nous offrons une prise en charge pouvant être axée autour des dimensions médicale, psychothérapeutique, et corporelle en vue de vous aider au mieux à retrouver un équilibre psychique. L’équipe se compose ainsi d’un psychiatre, de psychologues d’approches thérapeutiques diverses, de kinésithérapeutes et de sophrologues.

La clinique des dépendances comportementales (dépendance liée au jeu, à l’utilisation d’internet)

Face à cette addiction, « Confluences » vous propose une prise en charge tant individuelle que collective auprès d’une équipe pluridisciplinaire comprenant un psychiatre, des psychologues spécialisés dans ce type de dépendances et des sophrologues, ainsi qu’une aide destinée aux proches des personnes dépendantes.

La clinique du couple et de la famille, y compris les questions autour de la parentalité

Cette clinique propose une prise en charge pluridisciplinaire destinée aux couples et aux familles qui, pour une raison ou l’autre, sont confrontés à des difficultés individuelles et/ou relationnelles. Afin de les aider à redonner du sens à leurs relations, à mieux appréhender leurs décisions futures les concernant, le centre « Confluences » propose, au travers d’une prise en charge adaptée à leur histoire, leurs attentes, leurs difficultés, de les accompagner, sans jugement et en toute confidentialité, dans ce cheminement. Des thérapeutes conjugaux, familiaux, mais également une sexologue ainsi qu’une sophrologue constituent ainsi l’équipe mise à disposition.

La clinique de la souffrance psychique

Par cette clinique, nous tenons à laisser une porte ouverte à toute personne présentant une souffrance, un questionnement, une difficulté et qui souhaiterait bénéficier d’un soutien et d’une prise en charge cohérente et adaptée dans un centre transdisciplinaire.

Une question? Besoin d'aide? Une impasse? 

Contactez la CAnOPée  au 081/721 222

 

La CAnOPée, ou cellule d’accueil et d’orientation psychiatrique, est un service téléphonique dont la fonction est de prendre en charge les demandes formulées au Beau Vallon par des usagers, leur entourage ou des professionnels de la santé mentale et les acteurs du champs social.

La cellule est constituée d’infirmiers de la Clinique du Parc, agissant sous la supervision d’un psychiatre.

La première mission de la cellule est d’accueillir la demande de l’appelant. Il s’agit à la fois de l’entendre et de l’analyser afin d’y répondre de manière adéquate. Il faut déterminer le besoin réel en effectuant, rapidement, une analyse de la situation médicopsychosociale du bénéficiaire.

Sa seconde mission est l’orientation vers le bon service, de consultation ou d’hospitalisation, en interne comme en externe.

Maladie de Huntington

Prise en charge spécifique des patients Huntington

SEUL On s’épuise ENSEMBLE On va plus loin


La maladie de Huntington est une maladie neurodégénéra-tive, génétique, à transmission autosomique dominante

Trois groupes de symptômes

  1. Des troubles moteurs avec principalement des mouve-ments dits choréiques (mouvements rapides et brusques, irréguliers et arythmiques, anarchiques et dénués de finalités)
  2. Des troubles psycho-comportementaux tels que la dépression, l’anxiété, l’apathie mais aussi l’irrita-bilité et parfois de l’agressivité.
  3. Des troubles cognitifs divers

Chaque individu développera la maladie de façon différente

On peut observer 3 stades :

  1. Stade débutant : le patient conserve son activité pro-fessionnelle et accomplit les activités de la vie quotidienne sans aide extérieure mais souffre de difficultés relationnelles (liées à la maladie)
  2. Stade intermédiaire : la personne est incapable de travailler et nécessite une assistance pour les activités de la vie quotidienne soit des proches, soit de services de soins à domicile.
  3. Stade avancé : le patient a besoin d’une aide perma-nente et nécessite une prise en charge globale possible à domicile ou en institution de soins.

Convention Huntington

La convention Huntington consiste en une prise en charge, dans le cadre d’une collaboration entre les deux hôpitaux, des maison de repos, divers établissements la ligue Huntington, les aidants et les professionnels.
Elle s’adresse à des patients souffrant de la maladie de Huntington à un stade avancé.

Dans les trois conventions, une équipe de liaison propose

  • Un soutien aux familles par une information adéquate sur la maladie, son évolution et ses conséquences.
  • Un encadrement adapté en fonction des besoins du patient
  • Une formation et un soutien du personnel
  • Un recours à des avis spécialisés Une fonction palliative
  • Un suivi médical Une collaboration entre la Ligue Huntington Francophone Belge asbl et les deux hôpitaux conventionnés

Trois conventions

Convention de base

  • Collaboration étroite entre les structures d’hébergement spécialisées (voir liste ci-dessous) et les deux hôpitaux conventionnés
  • Coaching, formation du personnel
  • Liaison médicale Aides financières

Convention complémentaire

  • Collaboration entre les structures d’hébergement (autre que la convention de base) et le service hospitalier
  • Coaching, formation
  • Recours à des avis spécialisés

Convention domicile

  • Collaboration avec la ligue Huntington
  • Formation et soutien des professionnels
  • Soutien des aidants proches
  • Organisation de réunion de concertations
  • Orientation et aide dans les démarches en collaboration avec la ligue

Hôpital Psychiatrique du Beau Vallon
Service CeRPPA B
205 rue de Bricgniot
5002 St Servais (Namur)
081/72.11.11 Fax : 081/721.120

Dr Lamia Guettat, neurologue
Tel : 081/721.329
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Equipe de liaison
081/721.248
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un ensemble de nouvelles prises en charge pédopsychiatrique mixtes complète maintenant l’offre de soins. Cet ensemble se compose de l’Hôpital de Jour de Pédopsychiatrie Psysalide accueillera des jeunes âgés de 6 à 18 ans, d’une unité 16-23 dédié aux adolescents et jeunes adultes de 16 à 23 ans et des consultations de bilan pédopsychiatrique.

 

Psysalide

Infimier en chef : Christine Ghierche

Médecin psychiatre : Docteur Safia AIT OUSSAID et Docteur Claire VAN DAELE

A l’hôpital de jour pédospychiatrique Psysalide, une équipe pluridisciplinaire spécialisée propose un accompagnement individualisé. L’hôpital de jour est ouverte toute l’année, y compris pendant les vacances scolaires et les mercredis après-midi. L’école L’Escale prend en charge les activités scolaires sur le site même de l’hôpital de Jour Psysalide.

Les Cliniques du Parc et Régina Pacis

 

Clinique du Parc

Infirmière en chef : Mireille KINET

Infirmier en chef adjoint : Bastien SCOUPERMAN

Médecins psychiatres titulaires :

    • Docteur Catherine COLINET,
    • Docteur Safia AIT OUSSAID,
    • Docteur Claire VAN DAELE,
    • Docteur Benoit DELATTE.

081/721.285

 

Clinique Regina Pacis

Infirmier en chef : Jean-Luc BRIDOUX

Infirmière en chef adjointe : Marinette ROCH

Médecins psychiatres titulaires

    • Docteur Caroline de BEAUFFORT,
    • Docteur Carine LAMBOT,
    • Docteur Thomas BITAR

081/721.330

 

Les Cliniques du Parc et Regina Pacis sont deux unités d’hospitalisation de l’Hôpital Psychiatrique Beau Vallon. Les séjours y sont de courte durée, de quelques jours à quelques semaines. L’accent est mis sur l’observation, le diagnostic et le traitement de tout trouble psychique.

Les patientes sont au centre du processus de soins, elles y ont un rôle actif. Elles sont associées aux décisions et aux soins les concernant. Les contacts réguliers avec les familles sont privilégiés. Au-delà des entretiens familiaux, les proches sont impliqués dans la prise en charge en tant que partenaires de soin à part entière disposant d’informations utiles et nécessaires à l’élaboration du projet de soin.

La prise en charge est globale, bio-psycho-sociale. L’équipe est pluridisciplinaire et se compose de psychiatres, médecins généralistes, infirmièr(e)s, assistantes sociales, psychologues, ergothérapeutes, aide-soignant(e)s, kinésithérapeutes, éducateurs (trices), animateurs(trices).

Les unités d’hospitalisation travaillent en réseau. Le réseau externe du patient est maintenu impliqué pendant le temps hospitalier par des concertations.

L’hospitalisation se met en place à la demande de la patiente, du médecin traitant, du psychiatre ou d’un acteur de soin après contact avec un psychiatre de l’hôpital. Il n’y a pas de service d’urgence permettant une mise au point de pathologie physique.

Les unités sont dites « ouvertes ». Elles sont inscrites dans une dynamique d'ouverture des portes, dans un souci d'ouverture de l'hôpital vers l’extérieur et de respect des droits des patients.

Les traitements sont médicamenteux, psychothérapeutiques individuels et de groupe, sociothérapeutiques, ergothérapeutiques, et kinésithérapeutiques.